Sommaire

Reconnaître l'acné inflammatoire

De gros boutons rouges et durs, surmontés ou non d'une tête blanche. C'est ainsi que se présente l'acné entrée dans sa phase inflammatoire. Comment la traiter ? Est-il possible de la camoufler ? Voici quelques pistes.

av_acne_inflammatoire_femme_1x1

Qu'est-ce que l'acné inflammatoire ?

L'acné inflammatoire succède généralement à l'acné rétentionnelle, qui se manifeste par des points noirs ou des microkystes. Ces derniers sont la conséquence de la surproduction et de l'épaississement du sébum qui ne parvient pas à s'écouler au travers des pores de la peau. Cet environnement clos favorise la prolifération de la bactérie Cutibacterium Acnes.

Microkystes et comédons ouverts (points noirs) peuvent soit disparaître spontanément, soit s'enflammer. Les boutons prennent alors la forme de papules (gros boutons durs et rouges) et de pustules (boutons surmontés d'une tête blanche contenant un liquide purulent), voire de nodules lorsque l’inflammation est profonde. C'est l'acné inflammatoire.

L'acné inflammatoire touche les adolescents...

et les femmes

Chez les adolescents

L'acné inflammatoire est le plus souvent liée au bouleversement hormonal de la puberté. Elle apparaît là où les glandes sébacées sont les plus nombreuses : visage, dos, épaules, haut du thorax. 

Chez les femmes 

Ce type d'acné peut aussi se manifester à l'âge adulte, essentiellement chez les femmes.  Il est plutôt localisé dans le bas du visage : le long de la mâchoire et sur le menton. Là aussi, l'origine de cette acné peut être hormonale mais d'autres facteurs entrent en jeu comme l'alimentation, le stress ou l'utilisation des produits cosmétiques non adaptés.

 

En savoir plus

Comment prendre soin de ma peau acnéique ?

L'acné inflammatoire peut être traitée grâce à des médicaments prescrits par un médecin généraliste, un pédiatre ou un dermatologue, le médecin spécialiste de la peau. Au quotidien, le rituel de soin est lui aussi très important.        

Votre objectif :  débarrasser votre peau des impuretés (sébum, maquillage, pollution...) et réduire les imperfections. Gel nettoyant à rincer, eau micellaire à appliquer avec un coton, crème lavante douce (si votre peau est desséchée par un traitement)... Vous avez le choix. Et surtout : effectuez ce nettoyage matin et soir. Pour plus d'efficacité et pour apaiser votre épiderme, n'hésitez pas à pulvériser de l'eau thermale sur votre visage après l’avoir nettoyé.

Vous pouvez maintenant appliquer votre traitement local, votre soin anti-imperfections ou votre soin matifiant. Si votre peau est grasse, privilégiez une émulsion légère, non grasse et contenant des microcapsules absorbantes pour hydrater et matifier votre peau. Si elle est desséchée par un traitement anti-acné, choisissez une crème apaisante et nourrissante. Votre crème devra être non comédogène et  formulée pour les peaux à imperfections.

Les gestes à adopter

 

av_acne_inflammatoire_1x1

CONSEIL D’AMI (ET D’EXPERT)

Il est vrai qu'au soleil, l'aspect de l'acné inflammatoire s'améliore. Mais attention à l'effet rebond !

Lorsqu'elle est exposée au soleil, la peau s'épaissit sous l’effet des rayons ultra-violets et les boutons semblent disparaître. Mais ce n'est que très provisoire. Dès que le rayonnement solaire baisse, la peau reprend son épaisseur habituelle et les boutons reviennent en force. C'est ce qu'on appelle l'effet rebond. 

Premier conseil pour l'éviter : limiter au maximum l’exposition au soleil. Lorsque ce n’est pas possible, appliquez systématiquement, sous le soin de jour, un soin solaire pour peaux grasses à imperfections. Celui-ci devra proposer une protection élevée (SPF 50+) et un large spectre UVA-UVB. Avec leur texture non grasse, certains de ces soins solaires permettent de combiner haute protection et sensation de peau nue. Ils sont particulièrement adaptés pour les peaux grasses.

Les effets du soleil sur l’acné

av_acne_inflammatoire_maquillage_1x1

Les bons gestes pour camoufler l'acné inflammatoire 

Peut-on se maquiller en cas d'acné inflammatoire ? La réponse est oui ! A condition d’éviter au maximum de toucher vos boutons et de choisir des produits adaptés à votre peau et non comédogène, sinon votre acné pourrait flamber de plus belle. Pour masquer les imperfections sans  provoquer l'apparition de nouveaux boutons, le plus sûr est de choisir du maquillage médical correcteur spécialement formulé pour votre type de peau.

Le must have : un stick correcteur jaune si les boutons sont violacés, ou un vert s’ils sont plutôt rouges, une crème de teint compacte fini mat pour une très bonne couvrance sans effet masque et une poudre mosaïque translucide pour fixer le maquillage et matifier la peau.

Dans la même gamme

Nos solutions pour prendre soin de l'acné inflammatoire

Les soins Eau Thermale Avène conçus pour vous réconcilier avec votre peau

Best Seller
Cleanance Comedomed

Cleanance Comedomed

Apaise, matifie, réduit les imperfections

Cleanance solaire SPF 50+

Cleanance solaire SPF 50+

Protège, matifie

Best Seller
Spray d’Eau Thermale Avène

Spray d’Eau Thermale Avène

Apaise, restaure la barrière cutanée, calme