Engagés pour régénérer les écosystèmes marins

Pour la nature

Engagés pour régénérer les écosystèmes marins

Depuis 2010, Eau Thermale Avène s’est engagée dans une démarche pour contribuer positivement aux enjeux relatifs à la préservation des océans. C’est en 2013 que la première étape est franchie : pour les produits solaires, de nouvelles formules sont développées pour réduire leur impact sur le milieu marin. En 2016, une deuxième étape est franchie : nous nous associons à PUR Projet, entreprise spécialiste d’actions en faveur du climat, née sous l'impulsion de Tristan Lecomte, fondateur d'Alter Eco. Ensemble, nous lançons le programme PUR Corail, un projet de restauration de l’écosystème marin à travers le corail à Pejarakan, au nord-ouest de Bali

AV_SPOR_2015_Pejarakan_Bali_CopyrightPURProjet_05 © PUR Projet 
Goutte ETA


Un constat : des coraux millénaires en danger

Les poètes évoquent la plaine liquide, l’empire des ondes ou les flots amers… Les scientifiques préfèrent parler d’océan mondial. Voire tout simplement d’Océan, en le dotant de la majuscule qu’il mérite. Le territoire, dont le plus souvent nous ne connaissons que la limite littorale, compose les deux tiers de notre planète et représente, sur une profondeur moyenne de 4 000 mètres, 99% de l’espace habitable de la planète.

Il abrite donc, logiquement, la plus grande part de la vie dont il est le berceau et régule aussi l’essentiel de notre équilibre climatique. Mais ce poumon du monde est aujourd’hui au bord de l’asphyxie (réchauffement, pollutions, surexploitations des ressources …). Les premières victimes sont évidemment les espèces qui y vivent, dont les coraux. Répartis dans toutes les mers du globe et à toutes les profondeurs (jusqu’à sept kilomètres de fond), indispensables à d’innombrables végétaux unicellulaires, bactéries et poissons, les coraux sont d’extraordinaires organismes qui, lorsqu’on ne les agresse pas, jouissent d’une longévité record. Certains récifs existeraient depuis plusieurs milliers d’années. Mais dans l’état actuel, les trois quarts sont menacés par l’activité de l’Homme. On estime qu’en trois décennies, presque 30 % des massifs ont disparu, au rythme de 1 % par an. 

AV_SPOR_2015_Pejarakan_Bali_CopyrightPURProjet_04 © PUR Projet
Goutte ETA

 

Intervenir localement : PUR Corail

Face à ce constat, Eau Thermale Avène s’est associée à PUR Projet et ses équipes pour lancer un projet de restauration des coraux tropicaux, en commençant par le triangle du corail en Indonésie. C’est au nord-ouest de Bali à Pejarakan, que le projet PUR Corail prend vie, porté par le travail réalisé par l’équipe communautaire locale Pokmasta, et orchestré par les équipes de PUR Projet. Il y a quelques années, ces fonds paradisiaques étaient à l’agonie, du fait des montées en température, de la pêche au cyanure ou à la dynamite, et du phénomène climatique dévastateur El Niño. Pour repeupler le territoire de son récif de coraux et de sa biodiversité, les équipes ont construit un récif artificiel.

Découvrez le retour d’expérience d’Emilia d’Avack, experte en écosystèmes marins chez PUR Projet et coordinatrice de PUR Corail.

 

Goutte ETA

 

Élargir la démarche : une nécessité

Très rapidement, après le démarrage du projet, il s’est avéré indispensable de mettre en place une démarche plus globale. Pour redonner vie durablement au milieu, il était aussi nécessaire d’agir sur l’érosion des sols liés à la déforestation des terres et sur la pollution plastique. Pour ce faire, le projet communautaire s’est élargi à la plantation de mangroves et à l’amélioration des pratiques environnementales des populations locales.

Découvrez l’interview de Patricia Aublet, co-fondatrice PUR Projet qui revient sur l’histoire de ce projet communautaire et la nécessité d’une démarche holistique.

av_pejarakan_bali_copyrigthpurprojet_01 © PUR Projet 
Goutte ETA


Agir sur l’érosion des sols et la pollution plastique

Les membres de la communauté locale veillent à replanter la mangrove pour contrôler l’érosion et endiguer l’avancée de la mer. La mangrove est un écosystème constitué d’espèces ligneuses, comme les palétuviers, capables de prospérer dans la zone de balancement des marées. Les forêts de mangroves stabilisent les côtes et protègent l’environnement notamment après le passage d’un ouragan ou d’une tempête tropicale. Parallèlement, au projet de reconstruction du récif et à la plantation de mangroves, et après avoir longtemps été une lourde nuisance environnementale, les déchets plastiques sont désormais collectés et bientôt recyclés. Des poubelles de tri sont mises à la disposition des habitants et des actions de sensibilisation sont menées pour valoriser les pratiques de tri et souligner l’importance de la gestion des déchets.

AV_Pejarakan_Bali_CopyrightPURProjet_13 © PUR Projet  
AV_Pejarakan_Bali_CopyrightPURProjet_Biodiversity_03 © PUR Projet 
Goutte ETA


Résultats et objectifs

2O16-2O18
• 42 structures installées
• 4 7OO coraux replantés
• 16 espèces de coraux différentes


Objectifs 2O19-2O21
• Plus de 10 300 coraux transplantés
• 6 000 arbres de mangrove
• 81 tonnes de plastiques collectées et recyclées