Sommaire

L'acné hormonale

Elle fait sa première apparition à la puberté (80%* des adolescents sont touchés, à des degrés très variables) et peut se manifester à nouveau ou se déclarer à l'âge adulte, surtout chez les femmes. Mais heureusement l'acné hormonale peut se soigner. Voici quelques clés pour la comprendre et l'apaiser.

av_acne_adolescent_dos_1x1

Qu'est-ce que l'acné hormonale ?

Chez les filles comme chez les garçons, l'acné se déclare généralement à la puberté. En cause : le bouleversement hormonal qui conduit la peau à produire davantage de sébum. Celui-ci peut avoir du mal à s'écouler au travers des pores, les petits trous qui servent à l'évacuer. La peau devient alors grasse et l'acné peut apparaître sur le visage, le dos, les épaules, le décolleté...

L'acné hormonale disparaît le plus souvent après l'adolescence. Mais parfois, elle persiste, revient ou se déclenche à l'âge adulte. On en parle moins et pourtant un quart des adultes serait concerné par l'acné hormonale, les femmes en très grande majorité. 

Les différentes étapes de l’acné hormonale ?

Il n'existe pas un mais plusieurs types d'acné, qui se succèdent ou se combinent.

Le préalable de l'acné à l'adolescence, c'est donc l'hyperséborrhée, ou quand la peau fabrique trop de sébum sous l'effet des hormones. A ce stade, la peau est simplement grasse.    

Sous la peau, un micro-comédon peut commencer à se former : le sébum en excès s’épaissit et se modifie pour devenir une sorte de corne qui bouche le pore. D’abord invisible, il devient ensuite un comédon qui sera d’abord ouvert (point blanc) et sous l’effet de l’oxydation du sébum au contact de l’air il devient noir (point noir). On parle dans ce cas d’acné rétentionnelle.

Si celle-ci n'est pas traitée, l'étape suivante, c'est l'acné inflammatoire. Elle est le résultat de l'infection d'un bouton par la prolifération de la bactérie Cutibacterium Acnes. Les imperfections prennent alors la forme de papules (gros boutons durs et rouges), parfois surmontées de pustules (qui contiennent un liquide purulent).

 

av_acne_adolescent_points-noirs_1x1

J’ai remarqué que si je ne nettoie pas ma peau régulièrement, tous les jours, et bien j’ai systématiquement des boutons qui reviennent, je peux rien y faire, et là c’est trop tard. Surtout la semaine avant mes règles…

Ambre, 16 ans

L'acné hormonale au masculin et au féminin

L'acné hormonale touche les hommes et les femmes, mais pas au même moment ni dans les mêmes zones.

Chez les femmes

Règles, grossesse, ménopause... L'activité hormonale féminine, elle, reste longtemps fluctuante et cela explique en grande partie pourquoi l'acné hormonale persiste. Les boutons, plutôt inflammatoires, se montrent souvent juste avant les règles, surtout dans le bas du visage (autour du menton et de la mâchoire).

Chez les hommes

S'ils ne sont pas épargnés par l'acné hormonale à la puberté, les hommes voient généralement leurs problèmes de peau régresser puis disparaître à l'âge adulte car leurs hormones se sont stabilisées. Lorsque des boutons persistent, ils sont surtout localisés dans le dos et le cou.

av_acne_medicament_1x1

Quels traitements pour l'acné hormonale ?

Après avoir éliminé les autres causes possibles de l'acné, comme l'utilisation de certains produits cosmétiques par exemple, place à l'action ! Il existe tout un arsenal pour soigner l'acné hormonale, chez les adolescents et les adultes. Traitements locaux aux propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes, antibiotiques oraux, traitements hormonaux... Votre dermatologue saura vous indiquer comment soigner efficacement votre acné hormonale et adopter une routine de soins adéquate au quotidien. 
 

Et la pilule ? Si certaines sont bénéfiques pour votre peau, d'autres favorisent en revanche l'apparition des boutons. Demandez conseil à votre gynécologue.

CONSEIL D’AMI (ET D’EXPERT)

Certains traitements prescrits pour soigner l'acné hormonale irritent et dessèchent la peau. Il faut donc la rééquilibrer.

Certains traitements locaux prescrits pour soigner l'acné hormonale présentent un inconvénient : ils décapent la peau. Celle-ci a donc besoin de soins adaptés pour compenser. Cela commence par le nettoyage et le démaquillage en douceur avec une crème lavante sans savon. On peut également vaporiser sur le visage de l’eau thermale aux propriétés anti-irritantes. Débarrassée des résidus d’eau du robinet, la peau est prête à recevoir une crème apaisante qui restaure le confort cutané.  

av_acne_percer-bouton_1x1

Les bons gestes pour apaiser l'acné hormonale

De la douceur, de la douceur, et encore de la douceur ! C'est ainsi que vous parviendrez à créer les conditions pour vous débarrasser (enfin !) de votre acné hormonale, que vous soyez adolescent ou adulte. Cette douceur passe par les gestes (on ne frotte pas trop fort avec le coton et on ne perce surtout pas les boutons) et par le choix des produits que vous appliquez sur la peau. Les mentions « non comédogène » ou « peau acnéique » pourront vous guider.

Dans la même gamme

Nos solutions pour l’acné hormonale

Les soins Eau Thermale Avène conçus pour vous réconcilier avec votre peau

Best Seller
Spray d’Eau Thermale Avène

Spray d’Eau Thermale Avène

Apaise, restaure la barrière cutanée, calme